lundi 13 juin 2016

CINEMATHEQUE GNIDZAZ-MARTIGUES- Exposition LE VOYAGE DANS LA LUNE DE GEORGES MELIES-UNE PEINTURE EN MOUVEMENT







A l’occasion de La Fête du Cinéma, la Cinémathèque de Martigues et le cinéma Jean Renoir vous invitent à l’Exposition « Le Voyage dans la Lune de Georges Méliès, une peinture en mouvement ».
L'exposition reconstitue l'histoire de ce fabuleux voyage. Une équipe de savants, dirigée par le Président Barbenfouillis, s'aventure sur un paysage lunaire où poussent des champignons géants, apparaissent des étoiles aux visages humains et d'étranges créatures, les Sélénites. 

Une trentaine de photographies et de dessins issus des collections de la Cinémathèque française présente les différents tableaux qui constituent le film. 

Georges Méliès (1861- 1938) découvre la magie en Angleterre. De retour en France, il achète le Théâtre Robert Houdin et monte des spectacles de grandes illusions. S'emparant du cinéma, il en invente les futurs métiers : producteur, réalisateur, scénariste, décorateur, acteur...

Précurseur, il crée en 1897, le premier studio de cinéma et travaille sur de nouveaux procédés techniques : le fondu enchaîné, la surimpression, l'usage des caches et des maquettes...

Film féerique et d'anticipation, réalisé en 1902, Le Voyage dans la Lune est très tôt devenu le film emblématique de son oeuvre.

Du 25 mai au 31 août 2016, du mardi au dimanche
Accès gratuit



POLE IMAGE HAUTE-NORMANDI- Exposition REGARD CAMERA

 


Cette « ciné-exposition » propose d’aborder le portrait via le « regard caméra » à travers le support filmique et plus particulièrement à partir des collections de films amateurs du Pôle Image. Le regard camera, code essentiel du cinéma amateur et notamment familial, est très présent dans ces films, impliquant une relation entre filmeur et filmé particulière. Ce projet, via une scénographie originale sur grands écrans, sera l’occasion d’interroger l’image en mouvement, par le biais de ces fonds spécifiques, et de faire découvrir ces images souvent méconnues du public, de plus en plus conservées, étudiées et sollicitées : un regard INEDIT tourné entre 1920 et 1980 sur pellicule sur le territoire régional par et sur des cinéastes amateurs.

Des portraits mêlant l'intime et le collectif, capturés lors de rituels familiaux, de scènes du monde du travail ou de loisirs, de la vie quotidienne…des sujets chers aux impressionnistes.

EN SAVOIR PLUS : http://www.poleimagehn.com/

La Fête du Cinéma 2016





Pour connaître les évènements présentés lors de La Fête du Cinéma 2016 par les Cinémathèques membres de la FCAFF, 
veuillez vous connecter sur http://www.feteducinema.com/

FILM ANNONCE 


jeudi 4 février 2016

CICLIC a mis en ligne au mois de janvier son 10 000 ème film en accès libre sur memoire.ciclic.fr, soit 1237 heures à explorer.
Tout un symbole pour le pôle patrimoine qui soulignera ses dix années d’existence au mois de juin prochain par une série d’événements dans la Région Centre-Val de Loire et sur Issoudun, ville qui a accueilli ce projet en 2006.

Le hasard a fait que l’un des films déposés par M. Robert Simenel, vidéaste amateur humble et désintéressé, soit ce 10 000ème film.

L’objet en question : « Le Sucre »
Ce film peut être considéré comme un outil pédagogique. Robert Simenel en fît don à l'école de Dordives afin que les instituteurs le montre aux enfants. Tourné à la coopérative Cristal Union de Corbeille-en-Gatinais lors d'une visite du Lycée agricole Le Chesnoy, il y détaille la chaîne de production du sucre de manière chronologique, depuis la culture de la betterave en plein champs, jusqu'à la cristallisation du sucre à l'usine. Il rédige ensuite le commentaire très détaillé à partir d’un dossier complet confié par la sucrerie.

C’est la curiosité qui pousse Robert Simenel à filmer. Une rencontre peut devenir un film, curieux, autodidacte, dans un soucis de partage. Monsieur Simenel est bien représentatif des quelques 1000 déposants qui contribuent à la construction de la mémoire audiovisuelle amateur de la région Centre-Val de Loire. 



vendredi 11 décembre 2015

La Cinémathèque de Grenoble : plus de 50 ans au service de la sauvegarde et de la diffusion du patrimoine cinématographique


La Cinémathèque de Grenoble assure depuis 1962 une mission de conservation, de sauvegarde et de diffusion du patrimoine cinématographique film et non-film, avec le soutien des collectivités locales et territoriales (Ville de Grenoble, Conseil Général de l’Isère, Conseil Régional Rhône-Alpes et DRAC Rhône-Alpes, ainsi que le CNC depuis 2012). Elle assure plus d’une centaine de séances par an dans la salle Juliet Berto, ainsi que des séances hors les murs dans la région (Isère, Savoie, Ardèche, …), proposant cycles thématiques, hommages, séances en collaboration avec d’autres stuctures culturelles, courts-métrages, films marquants de l’histoire du cinéma, rencontres avec des universitaires et des professionnels.

Ses collections comprennent près de 3.500 courts-métrages et plus de 4.500 longs métrages sur support argentique (16mm et 35mm). Parmi cette collection, on trouve environ 500 films considérés comme très rares en France. Ses collections non-film comprennent près de 24.000 affiches, 2.000 ouvrages, des collections de photos, des revues, une vidéothèque de plus de 7.000 titres et une collection d’objets. En 2014, les locaux de la Cinémathèque ont été entièrement rénovés afin d’offrir de parfaites conditions d’accueil pour le public qui veut consulter l’ensemble des collections, avec une salle de visionnage, des espaces de travail pour chercheurs et cinéphiles et des bornes de consultation numérique (fonds du CNC, de l’INA et d’autres cinémathèques de France).

Parallèlement à la diffusion et à la valorisation de ses collections, la Cinémathèque de Grenoble développe ses liens avec le monde universitaire, en particulier à travers des cours de cinéma et une convention avec l’Université Stendhal et sa filière “Art du spectacle, option études cinématographiques”.


Enfin, chaque année au début du mois de juillet, la Cinémathèque de Grenoble organise le Festival du film court en plein air de Grenoble, plus ancien festival consacré au court-métrage en France (et deuxième plus ancien en Europe). En juillet 2015, s’est déroulée la 38ème édition de ce festival qui a accueilli près de 12.000 spectateurs et dont la notoriété dépasse désormais largement les frontières avec près de 3.500 films reçus pour la sélection venant d’une centaine de pays de tous les continents.


Cinémathèque de Grenoble
4, rue Hector Berlioz
38000 Grenoble
Tél. : 04 76 54 43 51

jeudi 3 décembre 2015

Cinémathèque Gnidzaz, Martigues L'ART DE L' AFFICHE TCHEQUE, L'EXPOSITION.


CINEMATHEQUE GNIDZAZ MARTIGUES/ De novembre 2015 à janvier 2016

L’ exposition présente une centaine d’affiches de cinéma. Bonnie and Clyde, Peau d'âne, La panthère rose, Easy Rider, Falstaff, Le Mépris, Zorba le grec, Qui veut tuer Jessie, Le bal des vampires, Psychose, La planète des singes...

Elle met en lumière les oeuvres d’une quarantaine d’ARTISTES aux orientations et aux tempéraments très divers : Josef Vyletal, Zdeněk Ziegler, Jiri Trnka, Karel Machalek, Karel Machalek, Milan Grygar… 
Ils sont peintres, designers, architectes, sculpteurs...  De l’abstraction au constructivisme, du cubisme au surréalisme, sans oublier le pop’art, l’exposition est traversée par les grands courants artistiques. 




Au fil des oeuvres, la distance qui existe, entre l’interprétation de l’artiste et le récit du film permet de découvrir un véritable art du graphisme. 
Le programme détaillé est à retrouver sur le site de la Cinémathèque Gnidzaz.