ALBERT KAHN MUSEE ET JARDINS DEPARTEMENTAUX


Des images pour un monde en paix
« La photographie stéréoscopique, les projections, le cinématographe surtout, voilà ce que je voudrais faire fonctionner en grand afin de fixer une fois pour toutes des aspects, des pratiques et des modes de l’activité humaine dont la disparition fatale n’est plus qu’une question de temps ». Albert Kahn, janvier 1912

Albert Kahn est animé par un idéal de paix universelle. Sa conviction : La connaissance des cultures étrangères encourage le respect et les relations pacifiques entre les peuples. Il perçoit également très tôt que son époque sera le témoin de la mutation accélérée des sociétés et de la disparition des modes de vie traditionnels.

Il entreprend alors de créer les Archives de la Planète pour lesquelles il emploie des photographes et des cameramen chargés de saisir tous les aspects des us et coutumes qu’ils rencontrent lors de leurs missions. L’ambition du projet l’amène à confier sa direction scientifique au géographe Jean Brunhes (1869-1930), l’initiateur en France de la géographie humaine.

Deux inventions récentes des frères Lumière sont mises à contribution : le cinématographe (1895) et l’autochrome (1907).

Entre 1909 et 1931, Albert Kahn finance ainsi des campagnes photographiques et cinématographiques dans une cinquantaine de pays (Europe et d’Asie sont majoritaires). Ces Archives de la Planète constituent les collections du musée Albert-Kahn.

Les collections du musée Albert-Kahn sont un moyen remarquable de découvrir l’histoire, l’évolution des sociétés et les mœurs dans le monde de la première moitié du XX e siècle.


10-14, rue du Port 
92100 Boulogne-Billancourt
Tal :  01 55 19 28 00